CSA : les réserves d’Olivier Schrameck sur le rapprochement avec l’Arcep

Olivier Schrameck, le nouveau président du CSA, qui doit prendre ses fonctions aujourd’hui, a exprimé hier des réserves quant au rapprochement entre le Conseil et l’Arcep voulu par le gouvernement et ardemment défendu par son prédécesseur, Michel Boyon.

Olivier Shrameck succède à Michel Boyon à la présidence du CSA. Photo CSA

Il s’exprimait devant la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale, laquelle a validé, à la suite du Sénat, sa nomination. Selon la lettre professionnelle Satellitfax qui rapporte cette information,  pour Olivier Schrameck« la coopération [entre les deux entités] a vocation à se renforcer grandement » : « Je ne crois pas qu’il soit bon de séparer les affaires économiques d’une part, et culturelles et sociétales d’autre part », a-t-il estimé. Toutefois, a-t-il ajouté, « mon expérience me conduirait à veiller aux coûts parfois inattendus et aux lourdeurs parfois inévitables de tout changement structurel profond ».
Interrogé par la suite, lors des questions orales des membres de la commission, sur la vision précise qu’il avait de ce rapprochement, Olivier Schrameck n’a pas répondu, arguant que « la décision ne relève pas du président du CSA ». Il a précisé que « toute opération de regroupement peut être difficile ; ça ne veut pas dire qu’elle ne doit pas être envisagée ». Invité d’Europe 1 le matin même, Michel Boyon avait rappelé sa position sur le sujet : « Je milite pour le rapprochement, et j’ai presque envie de vous dire, la fusion entre le CSA et l’Arcep. » Olivier Schrameck a également défendu un « renforcement des liens » du CSA avec l’Autorité de la concurrence, et de ceux, « plus ténus », avec la Cnil.

A propos Rédaction 2168 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*