Avec Eliot, Legrand investit l’Internet des objets

Avec son programme Eliot, Legrand cherche à transformer la vague de l’IoT en opportunités. Le challenge est de taille.

Tout nouveau-né a besoin d’un prénom. Legrand a donc choisi Eliot, fruit du mariage du mot «Electricité» et de l’acronyme américain «IoT» (Internet of Things), pour baptiser son programme consacré à l’Internet des objets, annoncé en début d’été. Les objets connectés, c’est-à-dire communicants et en prise plus ou moins directe avec Internet, font en effet saliver tous les industriels du bâtiment, au regard de prévisions parfois affolantes des études de marché.

Le logo Eliot identifie désormais tous les produits connectés de Legrand.
Le logo Eliot identifie désormais tous les produits connectés de Legrand.

Ainsi, d’après Cisco, pas moins de 50 milliards d’objets seraient connectés en 2020, contre 14 aujourd’hui. D’autres chiffres plus mirobolants encore ont été publiés, bien qu’ils s’appliquent à des produits tels que les «wearables » (montres et bracelets connectés, etc), hors du portefeuille d’activités de sociétés comme Legrand mais indiscutablement faisant parti du contexte.

S’il fallait trouver une statistique plus en rapport avec l’expertise de ces industriels, ce serait celle-ci : le marché de l’IoT dans le bâtiment devrait croître de plus de 20 % par an d’ici à 2020, selon Memoori, un spécialiste des études sur le Smart Building. La répartition, estime l’étude iot-analytics, est de 60 % pour le BtoB (professionnel) et de 40 % pour le BtoC (grand public), Legrand étant présent sur l’un et l’autre marché…

La suite de cet article est réservée aux abonnés. Profitez-en, abonnez-vous! A lire dans le n°14  de HABITAT & TECHNOLOGIES.

 

A propos Rédaction 2262 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*