Bosch lance ses caméras IP 3000i

Smart Intégrations Mag, Audio, Vidéo, Sécurité, Smart Building et Réseaux - Vue d'ensemble de la gamme de caméras de vidéosurveillance Bosch IP 3000i.
Vue d'ensemble de la gamme de caméras de vidéosurveillance Bosch IP 3000i. Photo : Bosch

Avec des fonctions d’analyses embarquées sur chaque caméra, sa flexibilité ou encore sa simplicité d’installation, la nouvelle gamme IP 3000i de Bosch présente d’indéniables atouts.

Comme annoncé à la fin de l’été dernier par son directeur général, Arnaud Lannes, Bosch Security and Safety Systems France étend son portefeuille de caméras IP avec l’introduction de la gamme 3000i. Celle-ci comprend quatre formats différents intégrant des fonctions de surveillance robustes adaptées aussi bien aux installations autonomes qu’aux projets de grande envergure. La gamme des 3000i se décline en micro-dôme, mini-dôme, Bullet, Turret, disponibles dans des résolutions allant jusqu’à 5 MP et se destinent à des utilisations en intérieur et en extérieur.

IA à la source et flexibilité de la gamme

En embarquant par défaut des fonctions d’analyse sur chaque caméra – Essential Video Analytics -, cette gamme offre un avantage inédit sur ce type de marché. C’est d’ailleurs l’un de ses principaux atouts. Auparavant l’analyse à la source était disponible à partir de la gamme 4000i et au-delà. Ainsi, ces caméras offrent une opportunité de démocratiser l’analyse vidéo et de valoriser les systèmes vidéo, quel que soit le budget. 

>LIRE AUSSI La « Communication » dope la croissance de Bosch Security au premier semestre 2019

Par ailleurs, la flexibilité des caméras de la gamme 3000i, permet de les utiliser aussi bien dans des installations de centres commerciaux que d’immeubles de bureaux ou encore d’établissements bancaires. La disponibilité de modèles en résolution 1080p et 5MP, jusqu’à 30 images/s et d’un WDR de 120dB, accroît encore la souplesse d’emploi de la gamme. A noter également que trois des quatre formats disposent d’éclairage infrarouge par défaut.

Simplicité d’installation

« Le montage et le câblage de ces caméras se réalise en 3 étapes, assure Bosch, plus besoin d’alterner entre la caméra et les outils d’installation rendant ainsi le processus de montage beaucoup plus simple ». Par ailleurs, le cordon de raccordement a été supprimé sur tous les formats pour permettre aux installateurs de réaliser une installation à la fois propre et simplifiée, garantissant une meilleure protection contre les infiltrations d’eau.

Bosch ne s’arrêtera pas en si bon chemin, le portefeuille des caméras IP du géant allemand devrait en effet continuer à s’étoffer avec, notamment, l’extension de la gamme MIC IP qui accueillera un MIC 4K et l’arrivée d’un nouvel autodôme NTC appelé à remplacer le VG 5.

PRESENTATION DE LA GAMME

FLEXIDOME IP micro 3000i

Destiné à des applications de vidéosurveillance discrètes, en intérieur, comme les ascenceurs ou les cages d’escaliers lorsque les caméras ne doivent pas être trop visibles.

FLEXIDOME IP 3000i IR

Destiné à des applications en extérieur, ce modèle a l’avantage de disposer d’un objectif varifocal motorisé et de l’éclairage infrarouge intégré.

FLEXIDOME IP turret 3000i IR

Ce nouveau format de caméra complète l’offre de Bosch. Cette seconde caméra intérieure de la gamme présente une différence majeure : le format turret intègre des LEDs IR.

DINION IP 3000i IR

Ce modèle s’adresse plus particulièrement à des installations de surveillance en extérieur devant être visibles. Cette caméra est équipée d’un objectif varifocal motorisé et d’éclairage infrarouge.

A propos Rédaction 1664 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.