Cité de l’Objet Connecté : un accélérateur d’innovation industrielle

Lieu unique en Europe, cet incubateur particulier à pour mission d’accompagner les porteurs de projet IoT depuis l’idée première jusqu’au produit de pré-série.

La Cité de l’Objet Connecté a été inaugurée à Angers en Juin 2015 avec pour objectif d’être un accélérateur d’innovation industrielle dans le domaine de l’Internet des objets (Internet Of Things, ou IoT). Concrètement, son équipe permanente d’ingénieurs est capable de valider un concept et de le fabriquer jusqu’à un stade de pré-série. Cette démarche concerne évidemment les objets connectés en eux-même mais également les  plateformes de données et les applications auxquelles ils sont généralement associés.

C’est donc un concept assez novateur qui dépasse le simple bureau d’études puisqu’il concentre en un même lieu l’ensemble des équipements nécessaire à la finalisation d’une réalisation (électronique matérielle et logicielle, plasturgie, mécanique et design) ainsi que et les compétences nécessaires à la conception d’objets intelligents. Ce guichet unique vise une large palette d’acteurs puisqu’il s’adresse aussi bien aux startup, qu’aux PME et ETI, mais aussi aux grands groupes sans oublier les établissements d’enseignements.

Un fonctionnement d’entreprise

L’idée est née dans l’esprit d’Eric Carreel, le co-fondateur de Withings, une entreprise spécialisée dans les objets connectés de e-santé et qui a été intégrée il y a quelques mois dans le groupe Nokia. Elle a bénéficié rapidement du soutien et de la collaboration du  groupe électronique angevin éolane (3200 salariés dans le monde) qui en ai devenu me premier actionnaire.

Cette structure est en effet totalement privée et fonctionne en très grande majorité sur des contrats singés avec des entreprises. Le concept a séduit car la Cité connait un développement commercial en forte croissance avec un triplement de ses activités sur le 1er trimestre 2017 par rapport à l’année 2016. Depuis sa création, la structure a étudié plus de 300 propositions et elle pilote actuellement quelques 40 projets.

Chaque mois, elle réalise plus de 10 lots de fabrications de produits IoT (cartes électroniques, produits mécaniques, logiciel) qui peuvent concerner tous les marchés professionnels ou grand-public, que ce soit la santé et le bien-être personnel, la maison et la domotique, le fonctionnement de la ville, l’assistance à l’agriculture, la maîtrise énergétique, ou la mobilité…

La suite de cet article est réservée aux abonnés. Profitez-en, abonnez-vous! A lire dans le n°25  de SMART INTEGRATIONS MAG à paraître fin septembre 2017.

A propos Rédaction 2303 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*