Covid-19 : les fermetures numériques à la rescousse dans les EHPAD

La plaque béquille SmartHandle de SimonsVoss, associée à DoorMonitoring et Smart.Surveil, donne le contrôle complet d’un accès. Photo : SimonsVoss

Complément des gestes barrières, les fonctionnalités des solutions digitales de contrôle d’accès peuvent s’avérer d’une grande utilité pour les gestionnaires d’EHPAD, pour mieux gérer accès et flux.

La crise sanitaire que nous traversons contraint nombre d’entreprises et autres établissements à repenser leur doctrine en matière de contrôle d’accès. Ce constat est particulièrement criant dans les établissements de santé. La pandémie de Covid-19 met en effet au défi, hôpitaux comme EHPAD, de revoir les conditions d’accès à leurs bâtiments et à l’organisation de la circulation à l’intérieur de ces derniers. Il est désormais crucial de limiter l’accès des visiteurs notamment au niveau des espaces communs et des chambres des résidents, sans pour autant entraver leur liberté de mouvements. « Dans les EHPAD, il est également question d’optimiser la sécurité de l’établissement, explique Gilles Marchier, Délégué Prescription Ile-de-France chez SimonsVoss Technologies. La bonne nouvelle est que la technologie peut, aujourd’hui, venir à la rescousse pour satisfaire à ces différentes contraintes. »

Clefs et claviers à la peine

Au sein des EHPAD où l’on est confronté à d’importants flux de personnes, internes et externes à l’établissement, la gestion des clés mécaniques se transforme rapidement en casse-tête. Superviser les déplacements dans le bâtiment et ses locaux alors qu’une clé est perdue ou volée, est une mission quasi impossible. Et ce n’est pas tout, la facture du remplacement d’un organigramme complexe peut s’avérer salée, certaines clés pouvant valoir jusqu’à cent euros l’unité !

Bien qu’ils aient résisté à l’épreuve du temps et aient conservé une place importante dans la sécurité des EHPAD, les claviers à code ne suffisent plus. Ils offrent, certes, un premier niveau de sécurité mais l’utilisation constante des mêmes codes par les visiteurs peut compromettre la sécurité de l’établissement, d’autant que les codes ont une fâcheuse tendance à circuler rapidement !

« Dans les EHPAD, il est également question d’optimiser la sécurité de l’établissement »

Gilles Marchier, Délégué Prescription Ile-de-France chez SimonsVoss Technologies

C’est ici que la technologie peut intervenir. Les fermetures contrôlées grâce à divers systèmes numériques peuvent en effet pallier les défauts et manques des solutions d’anciennes générations. Avec les solutions digitales, le champ des possibilités s’élargit considérablement. Elles permettent de limiter et de contrôler la présence des personnes dans une ou plusieurs zones. Elles ont la capacité de mieux gérer, voire interdire, l’accès dans des zones définies, par exemple, dans le contexte sanitaire actuel, dans des zones contaminées.

Les vertus de la fermeture numérique

Les systèmes de contrôle d’accès peuvent soulager le personnel soignant engagé dans la bataille contre le virus, en le délestant de la gestion des accès des visiteurs réguliers. Le fait de passer un badge sur une serrure électronique sans fil ou encore un lecteur mural afin d’ouvrir ou fermer la porte, de créer, modifier ou supprimer des droits d’accès en quelques clics représente un gain de temps appréciable pour le personnel soignant ou autre.

>LIRE AUSSI SimonsVoss et Jeedom s’associent

Les solutions digitales permettent d’aller encore plus loin. A la grande différence d’un système de fermeture mécanique, il est possible de limiter les accès à certains utilisateurs sur des plages horaires prédéfinies. Cette fonctionnalité peut s’avérer très utile pour attribuer des horaires spécifiques aux familles pour les visites, au personnel soignant dont l’accès peut être restreint dans certaines zones (locaux techniques, zones de stockage etc) ou encore pour contrôler les zones dites « protégées », par exemple celles des résidents atteints d’Alzheimer et dont le déplacement est autorisé mais limité. De surcroît, la souplesse de ces dispositifs permet d’allouer des autorisations ou de les révoquer, à tout moment en cas de perte d’identifiants.

>LIRE AUSSI La serrure SmartHandle AX disponible en version SmartIntego

L’intérêt du digital ne s’arrête pas au contrôle d’accès. « Avoir recours aux nouvelles technologies [centralisation des applications numériques, appels malades, gestion de lumière, fermetures et tout autre moyen de communication interne ou externe comme la visioconférence sur l’écran TV… ndlr] permet aux résidents de rester en contact avec le monde extérieur, notamment avec leur famille, ce qui est primordial pour préserver le lien social, leur confort et leur santé », conclut Gilles Marchier.

A propos Rédaction 1817 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.