« Cybersécurité, réseau et vidéosurveillance, tirent le marché », Richard Gregoire, directeur général de EET France

Richard Gregoire. Photo : SIM

Avant la tenue de son évènement annuel, nous avons rencontré Richard Grégoire, directeur général de EET France, afin de faire un tour d’horizon sur son activité, sa stratégie et ses perspectives.

Le jeudi 12 octobre prochain, le distributeur multi-spécialiste EET France — filiale du groupe danois EET — réunit ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires mais aussi des clients finaux, à La Cité de l’eau à Colombes dans les Hauts-de-Seine pour son traditionnel évènement annuel EET Expo. Un moment de rencontres business et de mise en relation sur fond de convivialité.

EET est actif sur cinq domaines d’activités. Le marché historique, le premier, est celui de la pièce détachée pour serveur, imprimante et PC, le second, l’audiovisuel professionnel, le troisième, la cybersécurité et le réseau, le quatrième, la sécurité des biens et des personnes et le cinquième, le point de vente électronique.

Si la transversalité de l’offre de EET peut sembler surprenante à priori, en réalité, elle repose sur une logique où le réseau joue un rôle central.

L’interview vidéo de Richard Gregoire

Une stratégie de croissance offensive et réfléchie

EET se développe par croissance organique et par croissance externe. Le dernier rachat en date au niveau Européen est celui de Convena distribution, un spécialiste de la pièce détachée. Au total le distributeur qui affiche 52 acquisitions au niveau du groupe et 7 en France, ne compte pas en rester là…EET est aujourd’hui propriété de ses cadres dirigeants. Cette situation n’est pas sans effet sur la politique d’investissement du groupe.

Si le marché est un peu chahuté, voire atone sur certains domaines d’activités, en revanche d’autres tirent leur épingle du jeu. C’est sur les nouvelles solutions de cybersécurtité que mise Richard Grégoire. Un pôle qu’il vient d’ailleurs d’être renforcé avec l’entrée de txOne et de FileCloud au catalogue du distributeur.

Une autre activité qui se porte bien, est celle de la pièce détachée. Deux raisons à cela explique Richard Grégoire, la mise en place d’un indice de réparabilité et l’obligation faite dans les appels d’offres publics de proposer des produits reconditionnés.

Pour en savoir davantage sur les offres du distributeur, une bonne idée est de vous rendre à EET Expo le 12 octobre prochain. Les inscriptions se font auprès des distributeurs EET. www.eet.fr

A propos Rédaction 2278 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.