« Désormais, nous offrons énormément de possibilités d’intégrations », Jean-Marie De Troy (Hikvision)

Smart Intégrations Mag, Audio, Vidéo, Sécurité, Smart Building et Réseaux - Jean-Marie De Troy, directeur commercial chez Hikvision France.
Jean-Marie De Troy. Photo : Hikvision

Le géant de la vidéosurveillance Hikvision affûte son offre sur le segment des solutions de sécurité intégrées, un marché à l’avenir prometteur. Explications de Jean-Marie De Troy, directeur commercial chez Hikvision France.

Quelle est l’offre de Hikvision en matière de solutions de sécurité intégrées ?

Parler d’intégration suppose de disposer de plusieurs produits. En voici quatre. Tout d’abord un système anti-intrusion : notre kit alarme AXHub. L’intégration est au cœur de notre centrale AXHub qui utilise le Cloud pour combiner l’intrusion et la vidéo comme jamais auparavant. Ensuite, l’une de nos caméras thermiques qui permet de détecter un incendie, mais à la différence d’un détecteur de fumée, avant qu’il ne se soit déclaré. C’est-à-dire quand la température commence à monter. Le système étant paramétrable, on peut, en fonction du niveau d’élévation de la température définir des seuils d’alarme. Le troisième élément est un kit vidéosurveillance. Il représente aujourd’hui une synthèse des solutions que nous pouvons proposer dans le domaine du petit tertiaire. Il est composé d’une caméra IP de 2 MP ou un dôme anti-vandale 2MP Wi-Fi et d’un enregistreur 4 voies, le tout est déjà paramétré. Enfin, dernier élément, un terminal de contrôle d’accès associé à une caméra, ce qui permet d’obtenir une image et donc une archive sur la personne qui a badgé.

Comment s’opère l’interaction entre ces produits ?

En préambule, il faut savoir que tous nos produits sont pilotables via l’application « Hik Connect », téléchargeable gratuitement sur l’App Store. C’est, pour nous, le premier niveau d’interopérabilité. Par exemple, l’utilisateur reçoit la notification d’une alarme directement en push sur son mobile et, en cliquant sur la notification, il accède directement à la vidéo associée. On peut également obtenir ces remontées en interphonie ou en contrôle d’accès en fonction des périphériques que l’on a choisi d’installer. L’interaction entre nos produits est opérée via notre Cloud (EZVIZ). Chaque matériel est associé par le Cloud et interagit avec l’application. Ce premier niveau d’intégration est réalisé au niveau de l’utilisateur final.

Quid des solutions d’intégration internes à l’entreprise ?

Une deuxième possibilité de faire interagir les produits est de mettre en œuvre notre logiciel gratuit IVMS 4200, livré avec les solutions. C’est un logiciel de gestion vidéo polyvalent pour les DVR, NVR, caméras IP, les encodeurs décodeurs, etc. Cette fois-ci, on ne parle plus de Cloud, mais d’un logiciel qui s’installe in situ, dans le cadre du réseau local interne à l’entreprise. IVMS 4200 offre des possibilités d’interaction entre des lecteurs de contrôle d’accès, les solutions d’interphonie, d’alarme intrusion ou de vidéosurveillance. La contrainte qu’il pouvait y avoir sur IVMS 4200, était qu’il nécessitait l’utilisation d’un PC fonctionnant 24h/24, 7j/7 sur le site. Aujourd’hui, notre gamme permet à nos clients de s’affranchir de ce PC, nos produits, par exemple le kit caméras et NVR vu plus haut, gèrent la vidéosurveillance sans qu’il soit besoin d’un ordinateur sur le site. C’est l’enregistreur qui reçoit les flux vidéo qui fait office d’interface homme/machine.

Est-il possible de créer des scénarios personnalisés ?

La nouveauté Hikvision, c’est un tout nouveau menu, disponible sur nos nouveaux NVR, via lequel on peut faire interagir les systèmes directement depuis l’enregistreur. Je prends un exemple. Si je dispose d’un système d’interphonie, d’alarme, de vidéosurveillance voire d’un contrôle d’accès HikVision, tous les évènements liés à ces systèmes, seront répertoriés sur l’enregistreur. Je disposerai alors de la trace des logs mais je pourrai aussi établir des scénarios. Par exemple, quand l’alarme intrusion se déclenche, je veux que mon dôme motorisé se place vers la porte où s’est déclenché le détecteur d’ouverture. On rentre maintenant dans une phase où nous offrons énormément de possibilités via ce nouveau menu mis en place dans les enregistreurs. La mission de programmation est dévolue à nos intégrateurs. A noter par ailleurs, que nous sommes ouverts à des partenariats avec des acteurs tiers du contrôle d’accès ou de l’intrusion, afin qu’ils puissent s’intégrer dans nos NVR.

Propos recueillis par Patrice de Goy

A propos Rédaction 1639 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.