Domoticiens et maîtrise énergétique : entre autogestion et délégation de services

Tous les équipementiers en domotique s’intéressent à la gestion énergétique et proposent une grande variété de solutions technologiques. Ils misent pour la plupart sur l’action directe des occupants mais la tendance est au passage de relais à la prestation de services externalisée.

Les acteurs de la domotique ont mis depuis longtemps la maîtrise énergétique à leur menu et ceux qui ne l’ont pas encore fait promettent évidemment de le faire tant le potentiel économique est important.

Les entreprises qui sont passées à l’acte ont généralement un avantage par rapport aux offres dédiées émanant des énergéticiens : leurs solutions techniques intègrent le monitoring et le pilotage du chauffage et des équipements électriques dans un système multi-fonctions qui leur permet de proposer des scénarios associant différentes actions comme baisser simultanément la température et les volets roulants tout en éteignant les lumières et en activant l’alarme au moment du départ, ou encore prendre en compte la présence d’une personne, les prévisions ou la situation météo pour augmenter ou réduire le chauffage, contrer ou profiter de l’apport solaire extérieur.

La programmation de scénarios n’empêche évidemment pas les utilisateurs de prendre la main sur leur installation, sur place via un écran mural ou à distance par smartphone ou tablette connectée…

La suite de cet article est réservée aux abonnés à HABITAT & TECHNOLOGIES. Vous pouvez soit acheter ce numéro ou vous abonner.

A propos Rédaction 2277 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*