Economie d’énergie : validation du dispositif de réveil à distance « Remote Wake Up » initié par Legrand

Anticipant les réglementations de la Commission Européenne sur les réductions des consommations en veille des appareils électriques, le groupe Legrand a sollicité des partenaires industriels et académiques autour du projet collaboratif Remote Wake Up (dispositif de réveil à distance), initié en 2008.

Aujourd’hui, à échéance du projet, un démonstrateur est validé et de nouvelles applications sont envisagées. Labellisé par les pôles de compétitivité Elopsys et S2E2, RWU est le fruit des compétences complémentaires des laboratoires de recherche XLIM (Limoges) et Ampère (Lyon), du centre de transfert CISTEME (Limoges), de la PME SOREC (Romorantin) et du groupe ST Microelectronics (Tours) pour trouver des réponses aux réflexions initiées par le groupe Legrand (Limoges) et coordonnées par le pôle Capteurs de l’Université d’Orléans.

En effet, le projet RWU a pour objectif de réduire drastiquement la consommation en veille des appareils électriques télécommandés (volets roulants, portails…).   Techniquement, il s’agit de réveiller à distance un équipement jusqu’alors complètement éteint à l’aide d’une impulsion électromagnétique. De cette manière, au lieu d’être maintenu en veille et avec une consommation non négligeable, l’appareil électrique est à l’arrêt jusqu’à ce qu’il reçoive un «ordre » de réveil par l’utilisateur, soit une réduction par 1 000 de la consommation.   RWU a reçu le soutien des collectivités des régions Centre et Limousin, le Conseil Général 41, de l’Etat (Fonds Unique Interministériel) et de l’Europe.

A propos Rédaction 2277 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*