En route vers l’Intelligent Building Services

Smart Intégrations Mag, Audio, Vidéo, Sécurité, Smart Building et Réseaux - Conférence lors de l'édition 2018 du salon IBS.
Les conférences, toujours de haut niveau, sont l'un des points forts du salon IBS. Photo : IBS

Si les équipements techniques ont toujours la cote à IBS, la dimension logicielle prend toujours plus d’ampleur : services, applications et même système d’exploitation.

Internet des objets, IP, cloud, intelligence artificielle, BIM… Ces thèmes qui pénètrent doucement les métiers du bâtiment s’épanouissent à IBS, l’évènement central consacré au Smart Building en France qui vient de souffler sa dixième bougie. Les quelque 7000 visiteurs ont découvert qu’il était maintenant question de BOS, ou Building Operating System. Car, à l’image d’un ordinateur ou d’un smartphone, le bâtiment du futur pourrait comporter un véritable système d’exploitation. Cette couche logicielle, ouverte à tous les partenaires, servirait ainsi de fondation numérique aux applications et aux services à destination des occupants, des mainteneurs, des gestionnaires…

>LIRE AUSSI R2S Résidentiel, à quelles conditions ?

Si les perspectives sont prometteuses pour toute la filière, les problématiques revêtent de nombreux aspects : technique (interopérabilité, traitement local, edge ou cloud…), sécuritaire (protection des données…) voire juridique. En outre, à s’inspirer des modèles en vigueur dans l’informatique, les offreurs s’interrogent quant à leur relation avec les GAFAM, ces géants du numérique en situation de phagocyter de nombreux marchés. Seront-ils des concurrents ou des partenaires ?