EET France boucle une année 2021 exceptionnelle

Photo SIM/PdG

Distributeur à valeur ajoutée atypique au regard de la transversalité de son offre, EET France affiche une année 2021 en très forte croissance.

Le 21 octobre dernier, EET France (filiale du groupe danois éponyme), réunissait ses clients, fournisseurs et partenaires à la Seine Musicale sur l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour un moment de business et de convivialité. Une première depuis 2019 ! C’était aussi pour Richard Grégoire, directeur général du distributeur spécialisé à valeur ajoutée, l’occasion de dresser un pré-bilan de l’année qui s’achève. Dans un discours prononcé pour l’occasion, il s’est réjoui des résultats exceptionnels enregistrés en 2021. « Une année bien meilleure que 2019, qui, pourtant était une année record », précise-t-il.

L’agilité du distributeur et la transversalité de son offre, construite autour de cinq Business Unit (BU) — Solutions ProAV, Surveillance & sécurité, Réseau, POS & Auto-ID et Pièces détachées —, ne sont pas étrangères à cette performance. « Nos cinq BU proposent des solutions de plus en plus connexes. Le cross selling est plus d’actualité que jamais », affirme Richard Grégoire. « Il faut garder en tête que EET est un professionnel de l’IP et qu’autour de l’IP de nombreux échanges entre équipements sont possibles. L’IP est un dénominateur commun. »

Bien entendu, 2021 succède à une année 2020 bien plus difficile, même si la crise sanitaire a touché de manière différenciée les marchés du distributeur. Sans surprise la BU « Point de ventes » (POS) a été l’une des plus impactée, de nombreux magasins, commerces, restaurants, bars… ayant dû fermer durant les confinements. La BU ProAv, n’a pas été épargnée non plus, l’évènementiel s’étant brutalement arrêté en mars 2020 et ce, pour une longue période.

Richard Grégoire directeur général d’EET France, le 21 octobre 2021 à la Seine Musicale. Photo DR

Des parts de marché gagnées

Cependant, le secteur a enregistré un fort redémarrage à la fin 2020, un rebond qui préfigurait l’exceptionnelle année 2021. Une année où la croissance du chiffre d’affaires de EET France atteint 25% [à date]. Certaines BU, comme le « Point de vente », un secteur qui s’est particulièrement bien rattrapé, enregistrent une croissance de 30%. La progression de l’activité ProAV dépasse même les 30%. Mais, le record revient à la BU « réseau » qui affiche une croissance de 90% ! La BU « pièces détachées » qui, au plus fort de la crise sanitaire, avait bien résisté, termine également l’année en forte croissance.

« Cette période inédite a également été l’opportunité de rencontrer de nouveaux fabricants, de proposer de nouveaux types de produits mais, elle nous a surtout permis de conquérir des parts de marché et ce, parce que nous avons travaillé notre offre de services en profondeur », conclut Richard Grégoire en insistant particulièrement sur ce dernier point.