Faire face aux perturbations de la chaîne d’approvisionement : l’exemple d’Hanwha Techwin

Smart Intégrations Mag, Audio, Vidéo, Sécurité, Smart Building et Réseaux - Stand Hanwha Techwin 2017 lors d'APS
Photo : SIM/PdG

Face aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale qui menace la production, certains fabricants s’en sortent mieux que d’autres. Parmi ces derniers figure Hanwha Techwin. Quelle est donc la recette du fabricant coréen ?

Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement des derniers mois n’a échappé à personne. Une situation qui, malheureusement, devrait perdurer en raison des tensions et de l’instabilité de la situation géopolitique et économique mondiale. Cependant, si tous les fabricants rencontrent des difficultés dans leurs chaînes d’approvisionnement, ils ne sont pas tous logés à la même enseigne. Certains, comme Hanwha Techwin, spécialiste entre autres des solutions de vidéosurveillance, résistent mieux à la tempête que d’autres. Uri Guterman, directeur du marketing du géant coréen pour l’Europe, nous explique pourquoi. Mais, avant cela, revenons sur l’origine des pénuries de composants et des interruptions d’approvisionnement.


Uri Guterman, directeur du marketing d’Hanwha Techwin pour l’Europe.


La pandémie

Bien sûr, les effets de la pandémie de Covid-19 sur la production jouent un rôle majeur. Les blocages dans le monde entier ont entraîné une interruption ou une réduction drastique de la fabrication, tandis que la demande de nombreux produits s’est effondrée. Lorsque les chaînes de montage se sont remises en marche, les fabricants ont eu du mal à faire face à l’énorme demande – notamment de puces électroniques – qui a suivi. Pour aggraver la situation, les conteneurs remplis de composants, déjà fabriqués, sont restés bloqués pendant des semaines dans les ports faute de navires pour les transporter, de dockers pour les décharger ou de camions pour les transporter.

Des conteneurs remplis de composants, déjà fabriqués, sont restés bloqués pendant des semaines dans les ports. Photo Shutterstock

Une addition d’évènements

Et, comme un malheur n’arrive jamais seul, à ces difficultés sont venues s’ajouter des pénuries de main-d’œuvre (causées par le changement d’emploi des travailleurs des secteurs mis à l’arrêt par la pandémie), des phénomènes météorologiques extrêmes qui ont provoqué des perturbations, et même, un incident exceptionnel qui a bloqué le canal de Suez pendant une semaine en mars 2021. Et puis, la guerre en Ukraine est venue exercer des pressions supplémentaires, générant de nouvelles pénuries, comme celles de matières première agricoles, notamment de blé et d’huile de tournesol, mais aussi, ce qui est plus gênant pour l’industrie, de néon et de krypton dont le pays est le plus gros producteur mondial (utilisé dans la fabrication de puces).

La Chine sous confinement

Et, enfin, alors qu’une grande partie du monde commence à voir le retour d’une certaine forme de normalité, pour beaucoup de fabricants, les pénuries de composants et les perturbations des chaînes d’approvisionnement resteront une préoccupation pendant un certain temps encore. La raison ? De grandes parties de la Chine, y compris la grande ville industrielle de Shenzen, ont été mises sous cloche plusieurs mois et de nombreuses villes sont restées sous strict confinement dans le cadre d’une toute aussi stricte politique « zéro Covid ». Après la récente volte-face du gouvernement chinois en la matière, la levée des restrictions a généré une violente flambée des cas de Covid-19, engendrant par là-même une nouvelle problématique. Autant d’aléas qui impactent les fabricants basés en Chine.

La fermeture des usines chinoises, en raison de la pandémie, a toujours des répercussions sur la chaîne d’approvisionnement. Photo : Shutterstock

Les atouts d’Hanwha Techwin

« En tant qu’entreprise coréenne dont la fabrication est basée au Vietnam, nous opérons en-dehors de la Chine et n’avons donc pas été aussi touchés que les entreprises opérant dans le pays. », explique Uri Guterman, directeur des produits et du marketing chez Hanwha Techwin Europe. Bien qu’il y ait eu une pénurie mondiale de composants électroniques pendant la pandémie, nous avons pu adapter nos produits en tenant compte des matériaux et composants manquants et poursuivre le plus normalement possible la production. » La fabrication directe a également donné à Hanwha Techwin plus de maîtrise et de contrôle de la production pendant la pandémie par rapport à ceux de ses concurrents qui utilisaient des tiers pour produire. « Ainsi, nous pouvions nous assurer que nos salariés pouvaient travailler en toute sécurité dans leur usine et que la chaîne de production fonctionnait sans heurts. En conséquence, nous expédions 60 à 70 % d’unités de plus qu’il y a un an ! », se réjouit Uri Guterman.

Taille et agilité

Pour les fabricants, chaque aléa représente un nouveau défi nécessitant une nouvelle approche. Les chaînes d’approvisionnement les plus résilientes appartiennent donc aux fabricants qui peuvent s’adapter au plus vite et au mieux au fil des situations.

« En raison de la taille de Hanwha Techwin, nous bénéficions d’une grande agilité et notre expérience industrielle de plus de 60 ans nous a donné une perspective plus large que d’autres acteurs du secteur, estime Uri Guterman. Nous pouvons acheter des composants en vrac longtemps à l’avance, tandis que notre équipe interne de R&D peut reconcevoir rapidement un produit spécifique si besoin, par exemple lorsque la matière première entrant dans sa composition est frappée de pénurie.

Les effets pervers du sur-stockage

Il convient de noter ici qu’à la suite de la pandémie, de nombreux fabricants ont investi des sommes importantes pour stocker leurs composants au lieu de maintenir leurs gammes de produits. Bien que cette stratégie puisse être une bonne tactique à court terme, elle peut induire un effet pervers sur un terme plus long. Elle cantonne, en effet, les fabricants à une technologie de plus en plus obsolète au fil du temps. Or, pour suivre les progrès – rapides – de l’IA, et donc maintenir le positionnement de ses produits sur le marché, il est indispensable de disposer des derniers composants. Un degré d’IA supérieur impose d’utiliser les chipsets les plus récents et les plus avancés, les seuls à permettre le traitement, de plus en plus « lourd », de l’IA embarquée.

A propos Rédaction 2259 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.