HikVision lance une caméra optique et thermique basée sur le Deep Learning

L'intelligence de la nouvelle caméra de HikVsion mise au service de la sécurité incendie. Visuel : HikVision

Pas de trêve estivale chez HikVision qui vient de lancer une caméra dôme thermique à double spectre et à apprentissage profond dont la vocation est d’améliorer la détection des incendies, en intérieur.

La capacité de cette nouvelle caméra (séries DS-2TD1217 / V1) à émettre une alerte avancée d’anomalie de température, accompagnée d’un avertissement visuel, est due à la mise en oeuvre combinée de plusieurs technologies de pointe.

Image bi-spectre

Pour capturer des images utilisant à la fois la lumière visible et la lumière infrarouge, HikVision fait appel à la technologie d’image dite « bi-spectre ». Sur le principe, la caméra crée la prévisualisation d’une image dans une autre image, une fusion de celles-ci pouvant permettre de mettre en évidence l’évènement qui a provoqué l’alerte. On notera que le système n’utilise qu’un seul canal, ce qui a l’avantage d’économiser la ressource en bande passante et de simplifier la procédure de prévisualisation en direct de la commutation entre canaux thermique et optique.

La fonction de fusion d’image bi-spectre fournit davantage de détails ce qui peut faciliter la recherche d’objets cachés et celle d’événements inhabituels. Visuel : HikVision

La technologie de traitement d’image de la caméra qui combine plusieurs techniques afin d’optimiser les résultats d’imagerie thermique, utilise notamment le principe de « différence de température équivalente au bruit » (NETD) inférieure à 40 mK (mesure de la capacité d’un détecteur d’imagerie thermique à faire la distinction entre de très petites différences de rayonnement thermique dans une image). Pour faire simple, plus la différence de température détectée par la caméra est faible, plus la valeur est petite, et meilleure est l’image.

Alerte d’anomalie de température

Ce nouveau modèle de caméra thermique dispose également d’un dispositif d’alerte d’anomalie de température, qui déclenche une alarme lorsque cette dernière dépasse la limite définie par l’utilisateur. Cette fonctionnalité importante améliore efficacement la capacité de pré-alerte, en permettant une intervention proactive du service de sécurité, c’est-à-dire avant qu’un incendie ne se déclare.

Dans une application pratique, il peut être utile de détecter les comportements tabagiques, en particulier dans les lieux où il est clairement interdit de fumer, comme les centres commerciaux, ou les zones à forts risques, les dépôts de carburant par exemple. Grâce à des alertes efficaces, les agents de sécurité peuvent intervenir rapidement pour rappeler à l’ordre le contrevenant.

Deep Learning, l’anti-fausses alertes

Enfin, la caméra embarque un GPU permettant d’exécuter un algorithme deep learning dont la mission est d’aider la surveillance en intérieur et de détecter les intrusions. Sa technologie d’analyse intelligente de contenus vidéo peut aider à réduire le nombre de fausses alertes en filtrant les facteurs d’interférences comme les modifications de l’éclairage ou les mouvements d’animaux dans le champ visuel.

Équipée de la double fonction « détection d’incendie et détection d’intrusion », cette caméra est particulièrement adaptée pour la surveillance d’entrepôts, de musées, de data centers, d’agences bancaires… Pour terminer, signalons que son large angle de vue (jusqu’à 90 degrés) ainsi que sa compacité en facilitent l’installation et l’utilisation.

A propos Rédaction 1638 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.