Interview – Jean-Michel Texier, PDG du groupe Convergence, acteur majeur de l’intégration

En une quinzaine d’années, Jean-Michel Texier a constitué un puissant réseau de sociétés indépendantes expertes en télécoms, réseaux, multimédia et sécurité. En fin connaisseur, il nous éclaire sur le devenir du métier d’intégrateur, révolutionné par l’arrivée de l’IP.

SIM : Quelle est la genèse du Groupe Convergence, un nom avant-gardiste à l’époque ?

Jean-Michel Texier : Convergence a débuté son activité au début des années 2000 dans le métier des télécoms et du courant faible qui y est rattaché. L’idée était de fédérer des installateurs avec, en perspective, l’évolution de ce métier qui, inéluctablement, allait converger avec d’autres.  J’ai tout abord mutualisé les achats des équipements télécoms et de tout l’écosystème qui en dépend : taxation, serveur d’appel…, d’une manière générale, tout ce qui tournait autour de l’autocom. Avec la progression très rapide de l’IP ces 15 ans dernières années, j’ai ajouté à la voix, les données et l’image. Si bien qu’aujourd’hui, notre métier de base qui était principalement « télécom » avec un peu de courant faible, s’est orienté vers le réseau informatique.

SIM : Le boom de l’IP est-il une véritable aubaine ?

J.-M.T. : Aux télécoms, j’ai adjoint la brique « réseau informatique », indispensable pour l’interconnexion du réseau IP, nous l’avons vu. A cela, j’ai rajouté le lien opérateur à travers notre offre Convergence Connect, parce que c’est incontournable. Ensuite, il était indispensable de s’intéresser au multimédia car à travers l’IP et le support IP transitent beaucoup d’images. C’est ce que j’appelle le « multimédia ». Tout naturellement la dimension « sécurité » trouvait pleinement sa place dans ce schéma : sécurité informatique, sécurité des télécoms et surtout, sécurité des biens et des personnes (alarme, contrôle d’accès, vidéosurveillance, etc…).

Enfin, au sommet de cette construction, la dimension domotique vient boucler la boucle en permettant le pilotage de l’ensemble des fonctions. Alors oui, l’IP est une aubaine, elle change tout pour notre métier, car sur ce cœur IP, je peux intégrer toutes sortes de produits. Lorsque je rentrais dans un hôtel, il y a 20 ans, je vendais de la téléphonie, point. Aujourd’hui, dans le même hôtel, je vends du portier, de l’interphonie, du portier vidéo, du contrôle d’accès, de l’alarme, de la vidéosurveillance, du Wi-Fi, du câblage informatique, de l’IPTV, de l’affichage dynamique, des tableaux blancs interactifs, le tout avec une dizaine d’applications dans les chambres.

SIM : Comment assurez-vous la formation de votre réseau ?

J.-M.T. : Convergence, c’est 1200 personnes, 128 agences et un métier qui évolue fortement et rapidement. Nos installateurs, intégrateurs qui étaient spécialisés en télécoms sont devenus des experts du réseau et de l’IP. La formation est donc essentielle pour à la fois élargir et consolider les compétences de nos techniciens. Pour ce faire, j’ai mis en place « Form’Action », une série d’une vingtaine de formations de 2 à 3 jours répondant aux besoins des adhérents.

L’une des missions de Form’Action consiste à faire évoluer nos techniciens qui sont en contact direct avec nos clients, vers une approche plus commerciale. Ils connaissent bien les produits et sont donc un excellent support avant-vente pour nos commerciaux. Auparavant, on vendait un produit. Aujourd’hui, nous vendons une solution intégrant des produits issus de fabricants différents. Il faut que tout cela se parle. Qui mieux que les techniciens connaît cette problématique ?

SIM : Quel est le rôle de votre division Convergence Business ?

J.-M.T. : Convergence Business est une division dédiée aux marchés nationaux. Avec notre capilarité de 128 sites, nous avons une proximité, une réactivité et une souplesse que la plupart de nos concurrents n’ont pas, même les plus gros. Je me suis efforcé d’avoir toujours une agence à moins d’une heure de n’importe quelle ville de France. C’est un atout essentiel pour les donneurs d’ordres nationaux. C’est ainsi que nous avons pu traiter les 750 magasins Etam de France ou encore ceux de Bricorama, de Loxam et actuellement les concessions du réseau Renault… Notre force est également notre guichet unique qui permet au donneur d’ordre d’avoir un interlocuteur référent unique pour tous ces déploiements, de disposer d’une équipe technique et administrative dédiée.

Propos recueillis par Patrice de Goy

* Jean-Michel Texier, ancien cadre d’Alcatel, a créé le Groupe Convergence en 2001. Ce meneur d’hommes de caractère, déterminé, énergique et enthousiaste est devenu, en 16 ans, un acteur majeur sur le marché des intégrateurs télécoms et réseaux.

Convergence en quelques chiffres

  • 128 agences sur tout le territoire
  • 1200 collaborateurs
  • 115 M€ de chiffre d’affaires consolidés
  • Plus de 60 M€ d’achats
  • 70 partenaires référencés
  • 90000 clients professionnels (TPE, PMI-PME, grands comptes)
  • www.groupe-convergence.com
A propos Rédaction 2263 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*