La fin du réseau de télécommunications en cuivre ? 

Photo Adobe Stock

Le corollaire du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) est l’extinction du réseau téléphonique en cuivre, programmée progressivement entre 2023 et 2030.

Bien que les réseaux en cuivre ne soient plus déployés et que les opérations de maintenance diminuent au fur et à mesure de la fermeture des zones en cuivre, il est néanmoins nécessaire de préserver la qualité du service. 

A la demande des élus et du gouvernement, Orange maintient les budgets consacrés à la maintenance du réseau en cuivre (500 M€/an) et augmente la part consacrée aux opérations de maintenance préventive (+22% sur le budget d’entretien et de maintenance, comparé à 2018).

Le syndicat des fabricants de fils et câbles (SYCABEL) a, pour sa part, engagé des échanges avec tous les acteurs clés afin d’assurer la meilleure visibilité possible sur les matériels pour accompagner cette migration et assurer la disponibilité des composants malgré la baisse sensible des volumes à venir.

Il note que le plan d’action d’Orange s’est traduit au premier semestre de 2021 pour les industriels du syndicat par une baisse moins forte que prévue sur les câbles (-4 % en volume sur le premier semestre comparé au premier semestre de 2020) et même par une augmentation pour les accessoires (+17% en CA). Néanmoins, par rapport à 2019, les deux indices sont, en 2021, en baisse respectivement de -20% et -7%. 

A propos Rédaction 1955 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.