« L’interphone sans fil et connecté est devenu notre produit numéro 1 ! », Emmanuel Lévy, Noralsy

Titulaire d’une maîtrise MASS de l’université Paris Dauphine et d’un Master Spécialisé Innover et Entreprendre (MSIE) de l’ESCP Business School, Emmanuel Lévy dirige depuis 2006, Noralsy, l’entreprise familiale. Photo DR

Dans la tourmente d’une crise sanitaire inédite, Noralsy, fabricant de solutions de contrôle d’accès, a non seulement tiré ses marrons du feu mais a vu la demande d’interphones sans fil 4G exploser. Explications de son président, Emmanuel Lévy.

Comment Noralsy traverse-elle la crise sanitaire ?

Après avoir chuté d’environ 45% au second trimestre 2020, notre activité a redémarré fin juin et a rapidement atteint un niveau quasi normal. Si nous avons ressenti un léger coup de mou durant le second confinement, le bâtiment a continué à fonctionner à 90-95%. Pour ce qui nous concerne, nous avons terminé l’année avec une légère baisse de notre chiffre d’affaires car nous avons eu un effet de rattrapage au 3è trimestre. Nous sommes très chanceux d’être sur un secteur d’activité où l’on est plutôt protégé. Maintenant que les protocoles sanitaires sont en place, le bâtiment n’est quasiment plus impacté par la crise sanitaire.

Cette crise est-elle, aussi, une source d’opportunité(s) ?

Cette crise inédite a incontestablement accéléré la commercialisation de certains produits répondant à des problématiques soulevées par la pandémie. Je pense à notre offre d’interphones sans fil 4G qui permettent aux installateurs de n’intervenir qu’au niveau de la porte d’entrée de l’immeuble, dans la périmétrie de l’interphone, sans avoir de contact avec les occupants. Ce contexte a boosté la démocratisation des offres d’interphonie sans fil. C’est un phénomène qui s’est inscrit dans un mouvement de fond. Dans les copropriétés, où les occupants étaient extrêmement réticents à voir des prestataires rentrer chez eux, la solution sans fil a été une alternative pour maintenir les projets de rénovation des interphones. Par ailleurs, au sein de notre entreprise, la crise sanitaire a également ouvert des possibilités en termes d’organisation du travail et d’utilisation d’outils de communication. Nous nous sommes mis, comme tout le monde, aux webinaires et nous avons boosté notre communication sur les réseaux sociaux. Ces nouveaux usages et la flexibilité d’organisation perdureront chez Noralsy.

Quels sont les marchés de Noralsy ?

Nous sommes fabricant de systèmes de contrôle d’accès pour les marchés résidentiel collectif et tertiaire. Le premier est majoritaire. Nous y sommes présents sur ses différents segments, celui des bailleurs sociaux et, dans une moindre mesure, celui du neuf. Sur le marché du tertiaire, nous sommes actifs sur le segment des petits et moyens bâtiments (ERP, crèches écoles, mairies, collectivités, etc.). Nous avons beaucoup investi et innové pour proposer une offre d’interphonie et de contrôle d’accès connectés. Aujourd’hui, elle représente la majorité de notre activité. Désormais, tous nos produits de contrôle d’accès sont connectés : centrales et lecteurs Vigik, récepteurs HF, claviers codés et interphones. Nous avons également une offre d’interphonie filaire connectée en plus de l’offre GSM 3 et 4G. Tous ces équipements sont pilotés via notre plateforme de gestion en temps réel BatiConnect. Nos clients n’ont ainsi plus besoin de se déplacer sur site pour mettre à jour les équipements. Pour les bailleurs sociaux et les installateurs, cette solution est devenue quasi incontournable tant elle offre d’avantages en termes de facilité de gestion et de gain de temps pour administrer les équipements. Le clavier codé et connecté d’immeuble est devenu notre marché de prédilection, notamment avec nos deux produits : 4G mini et 4G pro.

Quelle est votre stratégie de distribution ?

Nous avons deux agences, l’une à Paris, l’autre à Lyon. Ce sont à la fois des points de vente mais aussi et surtout des agences de services avant et après-vente. Nos clients y trouvent un showroom et un lieu de formation. Bien entendu, nous disposons d’un réseau de distributeurs. Nous sommes à la fois implantés dans la distribution spécialisée courant faible et chez les distributeurs spécialistes que ce soit dans l’automatisme ou dans la serrurerie (plutôt orientée halls d’entrée). Nous commençons également à travailler avec les distributeurs électriciens généralistes. Pour des raisons liées à notre histoire, un certain nombre de clients de Noralsy travaillent en direct avec nous. On ne peut pas, comme cela, balayer du jour au lendemain notre histoire et la volonté de nos clients. Mais, aujourd’hui, il est clair que notre politique de développement est axée sur notre réseau de distribution.

Propos recueillis par Patrice de GOY