Le rebond du secteur de l’Audiovisuel professionnel attendu pour 2021

Document IOTA

Après un recul de 9% en 2020, le secteur de l’audiovisuel professionnel en région EMEA devrait rebondir, notamment en Europe, en 2021 selon AVIXA.

Après avoir atteint 60 milliards d’euros en 2019, le marché de l’audiovisuel professionnel en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) devrait chuter de 9 % en 2020 pour tomber à 55 milliards d’euros. C’est ce que révèle le nouveau rapport 2020 AV Industry Outlook and Trends Analysis (IOTA) EMEA Summary qu’a élaboré AVIXA alors que la COVID-19 impacte l’économie mondiale. Toutefois, selon ce même document, la région devrait connaître une large reprise à compter de 2021, avec des chiffres d’affaires qui devraient retrouver leur niveau de 2019 en 2022 en remontant à 64 milliards d’euros. Le secteur devrait continuer de se développer jusqu’à atteindre 68 milliards d’euros à l’horizon 2025.

L’Avixa est une association professionnelle américaine au rayonnement mondial, représentant les entreprises du secteur de l’audiovisuel professionnel et des TIC. Avixa est propriétaire du Salon Infocomm (USA) et copropriétaire, avec le CEDIA, de l’ISE (Amsterdam puis Barcelone à partir de 2021).

« Le secteur de l’audiovisuel professionnel et l’économie en général sont ébranlés par les effets de la COVID-19. La pandémie a largement impacté les perspectives à moyen et long termes en ce qui concerne la croissance économique et l’activité opérationnelle dans la région EMEA, ce qui nous a amenés à revoir nos prévisions à la baisse, précise Sean Wargo, responsable de l’analyse des marchés chez AVIXA. Toutefois, la reprise approche. La croissance de l’audiovisuel professionnel en EMEA dépassera largement celle de l’économie dans cette région du globe, avec un secteur qui gagnera entre 5,1 et 4,8 % dans les années à venir. »

L’Europe bien positionnée

L’Europe occidentale est le moteur des recettes de l’audiovisuel professionnel en EMEA, et représente 39 % du chiffre d’affaires dans la région, une part qui devrait se maintenir en grande partie jusqu’en 2025. L’Europe occidentale devrait générer 21,3 milliards d’euros en 2020 et atteindre 25,6 milliards d’euros en 2025. Le marché de l’Afrique subsaharienne, plus modeste, devrait connaître pour sa part la plus forte croissance dans la région en passant d’un chiffre d’affaires de 1,40 à 1,80 milliards d’euros entre 2020 et 2025. En Europe centrale, le marché de l’audiovisuel professionnel devrait progresser pour atteindre 10,5 milliards d’euros en 2025, soit un TCAC de 5,8 % par rapport aux 7,9 milliards d’euros en 2020.

En EMEA, le marché des médias et du divertissement se distingue dans le secteur de l’audiovisuel professionnel en raison de sa relativement bonne performance pendant la crise liée à la COVID-19, avec un chiffre d’affaires en baisse de seulement 5,6 % en 2020 et en hausse de 8,5 % en 2021. La consommation de contenus numériques issus d’applications mobiles, de la télévision ou encore de jeux vidéo a connu une nette croissance pendant la pandémie. Ainsi, l’équipement de production, de stockage et de distribution ainsi que les logiciels et les services en ont bénéficié.

Plusieurs marchés appelés à se développer

En ces temps de cybermenaces plus pressantes et de tensions internationales, il est prévu que les secteurs militaires et de la défense investissent massivement dans les technologies audiovisuelles professionnelles à moyen ou long terme, entraînant une croissance de 3 milliards d’euros en 2020 à 3,7 milliards en 2025. Les gouvernements, l’armée, l’éducation et les entreprises représenteront l’essentiel de la demande en solutions de sécurité, de surveillance et de sécurité des personnes à court et long termes, avec pour objectif de mettre à jour leur infrastructure afin de répondre aux besoins de surveillance et faire face à la pandémie.

La croissance de l’affichage dynamique sera alimentée par un besoin croissant en communication sur site et à l’extérieur, notamment pour satisfaire aux protocoles de sécurité et aux nouveaux protocoles sanitaires. Les fonctionnalités de l’affichage dynamique fusionnent avec celles de la surveillance et de la sécurité. Cela vaut tant pour les contacts avec les employés que ceux avec les clients. Par exemple, les caméras de surveillance déjà installées seront accompagnées de l’IA, de logiciels et d’affichages et serviront à des fins d’analyse de l’activité pour évaluer le parcours client, effectuer un suivi et établir une cartographie thermique.

Si l’on considère le classement des solutions audiovisuelles professionnelles en EMEA de 2020 à 2025, les solutions de conférences et de collaboration sont les moteurs de la région, grâce à la prédominance du télétravail. Le chiffre d’affaires devraient augmenter de manière significative sur cette période. Les dépenses continueront d’augmenter dans ce domaine à mesure que l’infrastructure existante cèdera la place au cloud. Les atouts du cloud, tels que la flexibilité, la modularité, la facilité d’utilisation et la rentabilité contribueront à stimuler la collaboration à court et à long termes.

Pour en savoir plus sur le rapport 2020 AV Industry Outlook and Trends Analysis (IOTA) EMEA Summary, rendez-vous sur www.avixa.org/IOTA. Un rapport IOTA sur la région Asie-Pacifique sera également publié en septembre. Le rapport IOTA Industry Overview, qui étudie les tendances globales dans le secteur audiovisuel professionnel, et le rapport IOTA Americas Summary sont désormais disponibles à l’achat.

A propos Rédaction 2261 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.