M2M : Sigfox fête ses un an

Il y a un an, le premier opérateur des objets de l’ère Mass-Market voyait le jour. C’est en effet le 5 juin 2012 que Ludovic Le Moan, CEO de Sigfox, créait l’événement en lançant le déploiement du premier réseau cellulaire bas débit dédié aux communications Machine to Machine (M2M) et à l’Internet des objets (IoT).

Cette solution de communication en rupture technologique a su convaincre, au point de faire aujourd’hui de SIGFOX un animateur de la communauté mondiale de l’IoT (Internet Of Things).

Techniquement déjà possible, l’interconnexion à grande échelle des objets est, enfin, devenue économiquement viable avec Sigfox. Grâce à la conception et au déploiement d’un réseau peu coûteux, économe en énergie, indépendant, performant, fiable et électromagnétiquement responsable, Sigfox apporte la réponse à une problématique non résolue depuis une décennie.

Cette attente a permis de valider quantitativement le besoin : aujourd’hui, Sigfox évolue sur un marché dont les applications sont quasi infinies et concernent tous les secteurs d’activité (industrie, santé, sécurité, transport, environnement, énergie…). pour situer les ordres de grandeur, les économistes évoquent « un marché comparable à celui qu’a ouvert l’apparition du plastique dans les années quarante » et, en tout état de cause, un marché évalué à plus de mille milliards de dollars. en un an, la couverture du réseau Sigfox s’est étendue en France et à l’international. De nombreux industriels ont adopté cette solution de connectivité et un large écosystème s’est constitué autour pour ce premier anniversaire, mercredi 5 juin 2013, Sigfox crée à nouveau l’événement en réunissant pour la première fois des acteurs majeurs de cet écosystème.

Pour plus d’information : www.sigfox.com

A propos Rédaction 1671 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*