Marché : les seniors séduits par la domotique ?

Après la protection du domicile et la maîtrise énergétique, le maintien à domicile est-il le nouveau vecteur de développement de la domotique et des objets connectés ? Le potentiel est énorme mais la problématique n’est pas simple.

La protection de l’habitation et, plus récemment, la maîtrise des consommations énergétiques sont généralement perçues comme les deux émulateurs du marché de la domotique à condition bien entendu que le dispositif s’élargisse au-delà de ces deux fonctions premières. Le maintien à domicile des personnes âgées se profile maintenant comme un autre vecteur de progression.

Comment ? En déployant des équipements appropriés ? Sûrement pas puisque les seniors rejettent tout ce qui pourrait être stigmatisant par rapport à une perte d’autonomie. En réalité, il semble que la solution soit plutôt dans un usage adapté d’équipements déjà existants, déployés dans un logement ancien ou neuf et dont les fonctionnalités pourront évoluer en fonction des besoins.

En d’autres termes, un détecteur d’ouverture de porte, une caméra de vidéoprotection ou un système de mesure de consommation énergétique temps réel peuvent aussi donner de précieux indices d’activité d’une personne âgée.

La suite de cet article est réservée aux abonnés. Elle est à lire dans la prochaine édition d’HABITAT & TECHNOLOGIES. Pour vous abonner cliquez ici.

 

A découvrir notre dossier : La domotique et les seniors

AU SOMMAIRE

Les tendances du marché
Les seniors séduits par la domotique ?


Réalisations
Sur la voie du logement évolutif


Technique
Du médaillon à la domotique

 

 

A propos Rédaction 2262 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*