Métier – Intégration AV/domotique : à la recherche des clients 2.0.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Est-ce vraiment la crise ? Les clients ont-ils tous disparu ? Ont-ils fui à l’étranger ? Pourquoi à compétences égales, certains professionnels ont des carnets de commande remplis sur 2 ans et d’autres s’ennuient à mourir dans leur boutique ?

Quand on est installateur AV/domotique, on est un peu assis entre deux chaises. D’une part, on se sent encore un peu un magasin traditionnel qui souffre de la façon dont le marché a changé à cause de ce satané Internet et, d’autre part, on a du mal à se rendre compte que les choses changent et qu’il va falloir devenir un corps de métier du bâtiment.

A ce propos, certains d’entre vous ont presque honte et n’assument pas d’être associés au secteur du bâtiment, comme si c’était sale, dégradant et bas de gamme, le bâtiment. Réveillez-vous les gars, la filière bâtiment, c’est un C.A. de plusieurs milliards d’euros par an et c’est un tremplin extraordinaire pour notre métier. C’est avec lui qu’il faut compter maintenant, c’est dans les réunions et les évènements du bâtiment qu’il faut se faire des amis et étendre son réseau.

En 2015, si vous pensez qu’un client fortuné poussera la porte de votre boutique pour avoir une démo et qu’il vous imposera sur son chantier de 700m², vous pouvez toujours attendre. Le pire, c’est qu’il y a tellement un manque d’installateurs professionnels au sens « Pro BTP avec contrats de maintenance » que certains clients étrangers font venir leurs propres équipes des quatre coins du monde pour bosser chez nous…

La suite de cette chronique, de Bruno Napoli, est réservée aux abonnés. Vous pouvez la lire dans le N°14 d’HABITAT & TECHNOLOGIES. Profitez-en pour  vous abonner !

 

 

 

 

 

 

A propos Rédaction 2277 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*