Modernisation de la TNT : un alignement des planètes ?

Réunis à la Maison de la chimie à Paris le 14 novembre 2023, les participants du Colloque Avenir de la TNT ont suivi les débats organisés autour de quatre tables rondes. Photo : SIM / Thierry Stefanopoulos

Organisée par Smart Intégrations Mag, la troisième édition du Colloque Avenir de la TNT, qui s’est déroulée dans un climat d’optimisme, a révélé la volonté marquée des participants en faveur de la modernisation de la télévision numérique terrestre.

Dans son discours d’ouverture, Juliette Théry, membre du collège de l’Arcom, le grand architecte de la modernisation de la plateforme TNT, a d’emblée qualifié l’année de prometteuse.



Il est vrai qu’une première étape de la modernisation de la plateforme TNT est en marche avec, dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympique de Paris 2024, la diffusion prochaine en Ultra HD des chaînes France 2 (de manière pérenne) et France 3 (pour la durée des JO).

Du point de vue des industriels, les voyants sont également au vert « Soyez assurés que l’AFNUM et tout l’écosystème, qui nous aident dans ce lancement, seront là pour faire de la TNT Ultra HD le succès qu’elle mérite », a assuré Stella Morabito, déléguée générale de l’AFNUM.

Plusieurs intervenants ont tenu à rappeler les atouts de la télévision numérique terrestre : sa résilience, sa robustesse, son universalité, sa gratuité et sa sobriété énergétique, sans oublier de préciser que la TNT est très liée à la notion de souveraineté nationale, une dimension qui est essentielle dans la diffusion de contenus médiatiques.

Pour aller plus loin dans les tenants et les aboutissants de cette première étape de la modernisation de la TNT, le colloque a réuni des représentants de l’ensemble des acteurs de la filière audiovisuelle : chaînes, producteurs, diffuseurs, opérateurs, industriels et syndicats professionnels mais aussi des experts, sans oublier élus, autorités administratives et pouvoir publics concernés.

Un contexte favorable

Après un tour d’horizon sur l’état de la TNT en Europe et ailleurs dans le monde, les débats se sont focalisés sur l’offre de la TNT Ultra HD en France en 2024 et sur l’avenir de la réception de la télévision. Sur le premier point, Jacques Donat-Bouillud, directeur de la diffusion et de la distribution chez France Télévisions, a détaillé la stratégie du groupe audiovisuel public — en pointe sur ce dossier — concernant le déploiement de France 2 et France 3 en Ultra HD.

Jacques Donat-Bouillud, directeur du développement des réseaux de diffusion et de la distribution chez France Télévisions. Photo : SIM / Thierry Stefanopoulos

Sur le second point, comme l’avait évoqué en introduction Juliette Théry, Gilles Brégant, directeur général de l’ANFR a précisé que la place allouée à la TNT sur le spectre hertzien ne serait pas remise en cause lors de la prochaine Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR 2023) qui débutera à Dubaï le 20 novembre prochain, ni lors de la suivante en 2027. C’est une très bonne nouvelle annoncée à l’occasion du colloque puisqu’elle signifie que la TNT est pérennisée, de ce point de vue capital, pour au moins près d’une décennie.

TDF dans les starting-blocks pour la suite

La cohabitation future entre réseaux télécoms et la TNT ont fait l’objet de plusieurs exposés. TDF, notamment, a présenté un scénario d’évolution technologique aboutissant à un basculement de la TNT HD vers la TNT Ultra HD en deux temps, fin 2025 pour le mutiplex de la TNT payante et fin 2028 pour les cinq multiplex de la TNT gratuite. Dans le même temps, l’opérateur envisage la généralisation de la 5G Broadcast, une technologie permettant aux éditeurs de la TNT de lancer de nouveaux formats ou contenus adaptés pour regarder la télévision en mobilité. TDF a développé cette approche dans un livre blanc présenté en exclusivité à l’occasion du Colloque.

Avec la quatrième et dernière table ronde, le colloque s’est clôturé sur une séquence plus technique sur le thème des conséquences, pour les professionnels et téléspectateurs, de l’arrivée de la TNT Ultra HD sur les équipements de réception, de distribution et, bien sûr, le téléviseur. A noter qu’une démonstration de réception de la TNT — organisée par l’AFNUM, partenaire du colloque, avec Samsung — a permis aux participants d’apprécier concrètement les avantages de la TNT version Ultra HD.

Si le reste de la route menant à la TNT entièrement modernisée, intégrant notamment l’interactivité, n’est pas exempte d’embuches, l’objectif est désormais atteignable.

Démonstration de réception en direct, de la TNT Ultra HD depuis l’émetteur de la Tour Eiffel. Photo : SIM / Thierry Stefanopoulos
A propos Rédaction 2277 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.