Netflix : qui a peur du grand méchant loup ?

Le lancement en France du service américain de vidéo à la demande par abonnement va peut être rebattre les cartes de la télévision payante mais c’est aussi une opportunité à saisir pour les professionnels de l’équipement audiovisuel domestique.

Le service de S-VoD Netflix a été officiellement lancé lundi 15 septembre au cours d’une soirée festive réservée aux « grands médias » et autres « influenceurs » c’est-à-dire interdite à la presse spécialisée notamment technique.

Autant dire qu’il s’est agi d’une vaste opération de communication marketing et non d’une session d’information avec questions (gênantes !) et réponses qui auraient permis d’avoir des données officielles sur ce « produit » lancé finalement comme une vulgaire lessive. Netflix fait déjà beaucoup parler car il fait craindre un tsunami dans le paysage audiovisuel français barricadé derrière sa réglementation, ses quotas, ses taxes et ses mécanismes de financement de la création.

Difficile de défendre l’exception culturelle – et le business qui va avec – dans un monde globalisé par l’abaissement des protections douanières mais aussi par un vecteur qui ignore superbement les frontières : Internet…

La suite de cet article est réservée aux abonnés. Il est à lire dans le numéro 9 de HABITAT & TECHNOLOGIES à paraître fin septembre. Pour vous abonner, cliquez sur ce lien.

 

A propos Rédaction 2303 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*