Objets et modules domotiques pourront se connecter au compteur Linky

Après une longue phase expérimentale, le déploiement national de Linky, le compteur  communicant d’ERDF, a officiellement démarré début décembre 2015. Un compteur qui promet d’être ouvert aux modules domotiques et autres objets connectés.

Linky possède une fonctionnalité qui intéressera tout particulièrement les professionnels et d’une manière générale tous ceux qui souhaitent s’équiper en domotique. Il est en effet équipé d’un émetteur radio (ou ERL pour Emetteur Radio Linky) dont le rôle premier est de répondre aux spécifications officielles : adapter la demande en énergie en fonction de l’offre, adapter le bon tarif au bon moment, informer le client sur sa consommation à travers une tablette ou un autre terminal mobile et maîtriser la demande avec l’arrêt de certains appareils fortement consommateurs quand c’est nécessaire. Mais la communication ne s’arrête pas là !

L’ERL de Linky a été conçu pour qu’il soit le plus ouvert possible. « C’est la clé de son succès auprès de la filière électrique comme du grand public », explique Sophie Breton, Présidente d’IGNES (organisation professionnelle des Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire) qui a planché pendant 18 mois pour définir les spécifications d’interface permettant de se connecter au compteur Linky via l’ERL.

C’est ainsi que les constructeurs d’objets connectés, de modules domotiques et autres équipements communicants développent d’ores et déjà des produits « Linky Ready » qui pourront s’interfacer sur L’ERL. Dans cette perspective, deux protocoles radio domotiques (ZigBee et KNX RF) ont été retenus.

Atlantic, Delta Dore, Hager, Legrand, Orange, Panasonic, Philips, Schneider Electric, SFR, Somfy et d’autres sont sur les rangs. ERDF a, sans aucun doute, choisi la bonne voie.

A propos Rédaction 1735 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*