Pascal Toggenburger, nouveau président de la FFIE

Pascal Toggenburger, 59 ans, est à la fois un chef d'entreprise et un homme engagé. Photo FFIE

Pascal Toggenburger a été élu pour un mandat de trois ans à la présidence de la FFIE. Il succède à Emmanuel Gravier qui a assuré cette fonction pendant sept ans.

Le nouveau président a assuré vouloir continuer la dynamique engagée par son prédécesseur et fait sien, l’engagement de ce dernier de « faire correspondre le métier d’électricien aux évolutions technologiques ». C’est ainsi que Pascal Toggenburger ambitionne, notamment, de valoriser les rôles des intégrateurs électriciens, incontestables acteurs clés de l’efficacité énergétique et numérique des bâtiments. Une stratégie qui s’appuiera sur les évolutions technologiques, le renforcement du développement des compétences, des actions communes avec l’ensemble de la filière électrique et l’optimisation de l’offre de services de la FFIE à ses adhérents, précise le communiqué. 

Pour ce faire, le nouveau président peut compter sur l’un des membres de la FFIE, l’ANITEC (l’Alliance nationale des intégrateurs de technologies connectées, pilotées et sécurisées) et de son président, Arnaud Brouquier, fers de lance de la fédération dans ces domaines.

VIDEO L’ANITEC et le métier d’opérateur local de services numériques

Diplômé de l’école Supérieure d’Ingénieurs en Génie Électrique de Rouen (ESIGELEC) et de l’EM Lyon, Pascal Toggenburger, 59 ans, marié et père de 3 enfants, dirige deux entreprises dans le domaine des équipements électriques et du service, Toggenburger SA, expert dans l’installation d’équipements électriques depuis 1957 à Troyes (30 salariés) et Park’n Plug SAS.  Cette dernière avait mis au point, dès 2012, en partenariat avec Comelit/Immotec une solution de recharge pour véhicules électriques ou hybrides pour le résidentiel collectif et le tertiaire, avec contrôle d’accès par badge Vigik et suivi individuel de la charge.

Un homme engagé

Chef d’entreprise, Pascal Toggenburger est aussi un homme engagé. Il a, par le passé, assuré les fonctions de vice-président et trésorier de la FFIE, président de la fédération du BTP de l’Aube et référent de la prévention des risques au travail à l’OPPBTP et pour le groupement des SIS BTP. Il est également fondateur du GEIQ BTP dans l’Aube. Actuellement, il est notamment, administrateur et fondateur de l’AFOR, en 2021 (association française des opérateurs de recharge), qui regroupe les principaux opérateurs de recharge en France.

Représentant 7 300 entreprises du secteur de l’électricité et de l’intégration de solutions techniques et technologiques, et réalisant 17 mds d’euros de chiffre d’affaires par an en France, la FFIE (Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique) est un acteur économique de poids. www.ffie.fr