TV connectées : un middleware hermétique aux intégrateurs

L’architecture matérielle d’une Smart TV est difficile à décrire avec précision car les fabricants ne dissertent pas sur le sujet. Ceux-ci ne consentent à communiquer que sur le nombre de coeurs des processeurs, argument marketing à la mode.

Les fournisseurs des composants sont cependant connus :  Mediatek, Mstar, Samsung qui équipe ses propres TV (probablement une solution Exynos), Broadcom… Ce marché qui reste dynamique – 250 millions de TV connectés/set-top-boxes sont vendus dans le monde – motive de nouveaux entrants. Comme Qualcomm, dont le Snapdragon 600 (et Atheros pour gérer la connectivité) s’introduit dans une Smart TV du chinois Xiaomi et dans les set-top-boxes de Technicolor. Avec ses solutions Orly/Monaco, le franco-italien ST Microelectronics vise en priorité le marché de la set-top-box mais serait en discussion avec les fabricants de Smart TV. Quant à Intel, c’est aussi la set-top-box qui l’intéresse ….

La suite de cet article est à lire dans HABITAT-TECHNOLOGIES n°4 vous pouvez  :  ACHETER CE NUMERO ou VOUS ABONNER.

A propos Rédaction 2277 Articles
SMART INTEGRATIONS MAG, est le mag pro de l’univers numérique dans les domaines de l’Audio/Vidéo, de la Sûreté/Sécurité, du Smart Home & Building et des Réseaux, avec une approche éditoriale business et channel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*